Your browser does not support JavaScript!

 

 

Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona  Flamenco Barcelona

 

La Plaine de l’Os

El Pla De L OsEl Pla de l'Os (La Plaine de l’Os)

 

Le revêtement en céramique du grand artiste Joan Miró, se trouvant au sol, entre la Rambla dels Caputxins et celle de Sant Josep, à un endroit aussi animé qu’El Pla de l’Os, représente très certainement l’œuvre la plus piétinée du monde. 

Joan Mirósavait regarder les choses à travers les yeux innocents d’un enfant, et cette œuvre représentée au sol est un bel exemple de couleurs vives et de formes simples et joyeuses.

 

Jadis, lorsque La Rambla n’était encore qu’une rivière, y confluait le ruisseau del Pi, qui donnera par la suite son nom à un géant, une place et une jolie église.

 

Le nom amusant de Pla de l’Os semble faire référence de manière burlesque aux personnes qui auparavant prenaient un bain de soleil et se prélassaient à cet endroit étant donné que le terme catalan L’Os Sacre (os sacré) est un synonyme de paresse.

Cependant, étant donné que sur La Rambla rien ne possède qu’une seule dénomination, ce lieu centrique est mieux connu sous le nom de Pla de la Boqueria, car il s’agit de l’endroit d’où débouche la rue portant le même nom. Actuellement, on y trouve des bijouteries, et au Moyen-Age, il semblerait que les juifs y vendaient de la viande.

 

El Pla de l’Osest un lieu très artistique, non seulement pour l’œuvre de Miró, mais aussi parce qu’elle dispose du plus beau bâtiment de La Rambla: La Casa Bruno Cuadros, construit en 1883, et mieux connu sous le nom de Casa de los Paraguas. Cette maison, présidée par son emblématique dragon chinois, son ornement orientaliste et les parapluies ouverts de la façade, semble être tout droit sortie d’un conte de fées.

 

A côté du Pla de l’Os, dans le même bâtiment que celui de la chemiserie Xancó, se trouve la fontaine de la Boqueria, construite en 1828 pour résoudre les problèmes d’approvisionnement d’eau, sur laquelle on peut y observer le blason de la ville. En automne, on y vend des châtaignes, offrant ainsi à cette place, en marge du fourmillement central de La Rambla, un espace respirant un peu plus la tranquillité.

 

Avec tout ceci, el Pla de l’Os représente un grand pôle d’attraction. En plus de la Boqueria, y débouche également d’un côté la rue Cardenal Casañas, pénétrant dans le Quartier Gothique, et de l’autre côté les rues très animées et cosmopolites de Sant Pau et Hospital.

 

Il s’agit d’une zone très populaire comprenant de nombreux hôtels, boutiques, bars et restaurants; un nid de touristes désorientés, carte en main et prêts à prendre les plus belles photos; des personnes entrant et sortant de la bouche de métro comme s’il s’agissait d’une fourmilière; des animateurs sur les terrasses mimant et jouant de l’accordéon ; des poètes vagabonds; des gens allant au marché, au complexe gothique de la Bibliothèque Centrale, à la Cathédrale,…